wrapper

Flash info

17 au 19 juin 2021 : Dialogue politique.à Ouagadougou. Opposition et majorité se pencheront sur la situation sécuritaire et un projet de relecture à minima du Code électoral dans la perspective des ...
Troisième édition de la Journée nationale de l’arbre (JNA) prévue le 7 août 2021 à Ziniaré. Cette édition 2021 est placée sous le thème : « Arbre, identité culturelle et cohésion sociale ».
7-8 juin 2021 à Ouagadougou : 1ère édition du Forum national sur le commerce électronique, organisée par le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, en partenariat avec le PNUD
 Parmi les fruits et légumes qui inondent les marchés à Ouagadougou, au sortir de la période hivernale, figure en bonne place la pastèque. Trône au bord de plusieurs artères de la Capitale burkinabè, cet organe végétal lisse de forme plus ou moins sphérique, à coque verte et à chair rouge juteuse. Fin janvier 2021. La brume enveloppe les hameaux. Le fruit saisonnier semble résister cette année au temps. Son prix cristallise les débats. Mais la pastèque est consommée comme des petits pains. Reportage !
Après avoir brillamment réussi la croissance et l’expansion du secteur BTP de son Groupe, le Président-Directeur Général de EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou, se consacre désormais au secteur bancaire. Entré de plain-pied dans le monde de la finance en prenant, en 2018, le contrôle de la Banque de l’Habitat du Burkina Faso (BHBF) rebaptisée International Business bank en abrégé IB bank, l’homme d’affaires burkinabè s’est donné un nouveau pari de conquérir encore l’Afrique dans ce domaine-là. Après IB bank Burkina Faso, IB bank Djibouti a officiellement ouvert ses portes, jeudi 28 janvier 2021 sur les bords de la Mer Rouge, en présence des présidents djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh et burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré.

Depuis des semaines, les œufs de poules se font rares dans plusieurs quartiers de Ouagadougou. D’aucuns pointent du doigt le renouvellement des poules pondeuses au niveau des fermes ; une partie d’entre elles n’étant pas encore prête à la production. Mais certains Ouagalais imputent ce manque d’œufs aux fêtes de fin d’année où nombre de gallinacés sont « passés à la casserole ». En tout cas, dans la Capitale burkinabè, plusieurs revendeurs d’œufs sont en train d’épuiser leurs derniers stocks. Constat après des visites dans une vingtaine de boutiques !

La Noël appelée la fête de la nativité, célébrée chaque 25 décembre s'est déroulée cette année 2020 dans un contexte de la maladie à coronavirus (Covid-19) caractérisé par une ambiance morose dans certaines familles, due aux mesures imposées par la pandémie,  a constaté l’AIB dans la capitale burkinabè.

Copyright © 2018 COMMUNE-ACTU.NET- TOUS DROITS RESERVES
10 BP 13601 Ouagadougou 10 - E-mail : jpaulko@yahoo.fr - Tél:(+226)70 89 78 98/70 10 05 01
RECEPISSE de déclaration modificative N°801 CAO/TGI/PF du 21 mars 2018
RCCM : BFOUA2019A3186 IFU 00119334G Compte ECOBANK 00012 170750044001/28