wrapper

Flash info

5 décembre 2022 : Célébration de la Journée internationale des volontaires (JIV) pour le développement économique et social, édition 2022.
La Semaine nationale de la culture qui devait se tenir du 26 novembre au 3 décembre 2022, a été reportée par le gouvenement, à cause de majeurs défis organisationnels
Le nouveau gouverneur de la BCEAO, Ivoirien et ancien président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou sera installé vendredi 25 novembre 2022 à Dakar
Le haut-commissaire de la province du Ioba, Bernadette Adenyo a visité le bas-fond rizicole de Batiara réhabilité par la Fondation Dreyer dans la commune de Dano, le vendredi 14 octobre 2022.

 

D’une superficie de 42 hectares (ha) le bas-fond rizicole de Batiara (commune de Dano), aménagé en 2010 et en proie à des inondations, a été réhabilité pour cette campagne agricole 2022-2023 par la Fondation Dreyer industrie verts et environnement-Sarl (DrIVE).

Exploité par 160 producteurs dont 55 femmes regroupés dans une coopérative, le bas-fond attend cette année, 128 tonnes de riz paddy. C’est ce qui ressort de la visite que la haut-commissaire du Ioba, Bernadette Adenyo y a effectué, le vendredi 14 octobre 2022, en compagnie du directeur exécutif de la fondation Dreyer, Dr Laurent Sedego. Selon le Dr Sedego (ndlr, ancien ministre en charge de l’agriculture), l’ambition de sa fondation est de contribuer au développement pour le bien-être des populations du Sud-ouest en général, et du Ioba en particulier.

Pour aider les producteurs à relancer les activités de production et élargir sa capacité d’approvisionnement de riz paddy, a-t-il expliqué, la DrIVE Sarl a mis en place un système d’aménagement simplifié dénommé Casier d’arrosage et de drainage (CAD) « à moindre coût permettant ainsi une production exemplaire accessible à tous ». En plus de la réhabilitation du bas-fond, la fondation, par souci de maintenir la production constante et d’améliorer le rendement à coûts réduits et parer à la rareté de l’engrais chimique, a expérimenté sur cette superficie, la fertilisation organique avec Burkina Phosphate, foi du Dr Sedego.

C’est donc une « bonne physionomie des champs présageant une bonne moisson » que la haut-commissaire a pu constater. Il est attendu 128 tonnes de riz paddy dans ce bas-fond réhabilité de Batiara, aux dires du responsable agricole de la DrIVE, Abdoulaye Ouédraogo. Pour de meilleurs rendements les campagnes agricoles à venir et eu égard au résultat de la phase expérimentale du Burkina phosphate, les producteurs, selon le représentant de la société d’exploitation des phosphates du Burkina (SEPB), Ludovic Diabri, ont souhaité la vulgarisation de ce fertilisant organique.

A la fin de la visite, tout en exprimant sa satisfaction, la haut-commissaire de la province du Ioba a invité les populations de Batiara à bien entretenir le bas-fond qui, pour elle, est un joyau. Mme Adenyo a aussi demandé aux exploitants de s’organiser pour formaliser leur coopérative dans de meilleurs délais.

 

(Source : Souleymane ZOURE-AIB/Dano-https://www.aib.media/regions/2022/11/22/bas-fond-rizicole-de-batiara-128-tonnes-de-riz-paddy-attendues/)

POSTER UN COMMENTAIRE

Les champs marqués par un astérisque (*) sont obligatoire.