wrapper

Flash info

5 décembre 2022 : Célébration de la Journée internationale des volontaires (JIV) pour le développement économique et social, édition 2022.
La Semaine nationale de la culture qui devait se tenir du 26 novembre au 3 décembre 2022, a été reportée par le gouvenement, à cause de majeurs défis organisationnels
Le nouveau gouverneur de la BCEAO, Ivoirien et ancien président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou sera installé vendredi 25 novembre 2022 à Dakar
Le ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN), Joseph André Ouédraogo,a organisé, le lundi 21 novembre 2022 à Bobo-Dioulasso, un atelier de formation au profit des acteurs de la chaîne financière des structures déconcentrées du département dans les Hauts-Bassins. En marge de cette activité, le ministre a rencontré la communauté éducative régionale.

 

 Le ministère de l’Education nationale de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN) tient à la bonne gouvernance financière. C’est dans ce sens qu’il a initié une session de renforcement des capacités des acteurs de la chaîne financière de ses structures déconcentrées dans la région des Hauts-Bassins, dont les gestionnaires et les régisseurs d’avances.

Ladite session, placée sous le thème : « Renforcement des capacités des acteurs financiers des structures déconcentrées pour une gestion efficace et efficiente des ressources financières au MENAPLN », s’est déroulée le lundi 21 novembre 2022 à Bobo-Dioulasso. Le ministre en charge de l’éducation nationale a présidé la cérémonie d’ouverture de l’atelier. « Les actes que vous posez, chacun à son poste de travail, construisent l’image positive de la gouvernance financière de notre département », a-t-il lancé aux participants. La maitrise des textes, pour Joseph André Ouédraogo, est nécessaire en ce sens qu’elle permet d’adopter de bonnes pratiques et de rendre fidèlement compte de l’utilisation des fonds alloués au ministère. Les pratiques des acteurs de la chaîne financière se doivent d’être professionnelles, a-t-il insisté, surtout dans un contexte où la veille citoyenne est de plus en plus active, vigilante et exigeante en matière de gouvernance.  Et de souligner que les attentes du secteur de l’éducation recommandent « d’aller vite et bien » afin de relever les défis de la continuité éducative. « Allons très vite tout en veillant à une gestion vertueuse des ressources financières » a-t-il dit.

Faire de la concertation un principe de gouvernance

Pour le Directeur de la gestion financière (DGF) du MENAPLN, Danini Nana, les communications ont tourné autour du manuel de procédure dédié au Fonds de soutien au développement de l’éducation de dase (CAST /FSDEB) qui a été relu et adopté en 2022.  M. Nana a par ailleurs fait savoir que la session de formation sera interactive. « Ce ne sont pas seulement les communicateurs qui auront le monopole de la parole mais également les participants pour exposer leurs difficultés », a-t-il indiqué. Pour le DGF, il faut maîtriser les textes pour ne pas perdre trop de temps à chercher la procédure à appliquer.

En marge de la session de formation, le ministre a rencontré la communauté éducative de la région. Ainsi, André Joseph Ouédraogo, pour sa toute première sortie dans la région, a échangé avec les acteurs de l’éducation. Ce sont entre autres, les directeurs régionaux et provinciaux, les Chefs de circonscription d’éducation de Base (CCEB), des chefs de services, des responsables d’établissement et des représentant des partenaires sociaux. Ces échanges sont importants, a prévenu le ministre qui entend renforcer au sein du département, « une gouvernance inclusive, participative et vertueuse » comme préconisé par les premiers responsables de l’Etat. « Nous devons mettre la communication et la concertation permanentes au cœur de notre action », a-t-il estimé.

Le chef du département reste convaincu que c’est à ce prix que lui et ses collaborateurs parviendront à relever les nombreux défis de l’éducation, à prévenir les incompréhensions, les tensions et les crises et, à redorer le blason de l’école burkinabè. Joseph André Ouédraogo a promis ne ménager aucun effort afin de faire de la concertation avec les acteurs un de ses principes de gouvernance.

(Source : Alpha Sékou BARRY-AIB-https://www.aib.media/regions/2022/11/22/ministere-en-charge-de-leducation-la-chaine-financiere-deconcentree-a-lecole-de-la-bonne-gouvernance/)

Last modified on Wednesday, 23 November 2022

POSTER UN COMMENTAIRE

Les champs marqués par un astérisque (*) sont obligatoire.