wrapper

Flash info

5 décembre 2022 : Célébration de la Journée internationale des volontaires (JIV) pour le développement économique et social, édition 2022.
La Semaine nationale de la culture qui devait se tenir du 26 novembre au 3 décembre 2022, a été reportée par le gouvenement, à cause de majeurs défis organisationnels
Le nouveau gouverneur de la BCEAO, Ivoirien et ancien président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou sera installé vendredi 25 novembre 2022 à Dakar
Les comités villageois de developpement ont été formés le mercredi 16 novembre dernier à Léo, à l’amélioration de la mobilité du bétail et des revenus des agro-pasteurs par l’utilisation de la téléphonie mobile et de l’imagerie satellitaire.

Un atelier de formation a eu lieu le mercredi dernier à Léo au profit des comités villageois de developpement (CVD). Il a porté sur l’amélioration de la mobilité du bétail et des revenus des agro-pasteurs par l’utilisation de la téléphonie mobile et de l’imagerie satellitaire.

L’atelier a permis de renforcer les connaissances et compétences des CVD et personnes ressources en matière de gestion pacifique des conflits et d’assister chaque CVD dans l’élaboration de son plan d’action.

L’atelier de formation s’est déroulé dans le cadre du projet d’amélioration de la mobilité du bétail et des revenus des agro-pasteurs par l’utilisation de la téléphonie mobile et de l’imagerie satellitaire/ composante infrastructures pastorales (Modhem+/Ddc).

Selon les organisateurs, ce projet qui a une durée de 12 ans, va apporter un certain nombre de solutions au pastoralisme.

Sa mise en oeuvre couvre quatre communes de la province de la Sissili, à savoir la commune de Bieha, Boura, To et Léo.

Dans la commune de Léo, plusieurs activités ont déjà été menées ou sont en cours de réalisation.

Il s’agit notamment de la rencontre d’échanges avec les villages sur le passage des animaux ou pistes à bétails et la réalisation d’un certain nombre de kilomètres de pistes à bétails.

Au cours des travaux de cet atelier de formation, les participants se sont renforcés les capacités sur les bonnes pratiques endogènes de prévention et de gestion efficace des conflits au niveau local (agriculteurs- éleveurs).

Ils ont en outre, été assistés dans l’élaboration de leurs différents plans d’actions pour la suite du processus.

Les pistes à bétails, les points d’eau, les forages, l’accompagnement des jeunes et des associations des femmes des villages impactés à la production du fourage, sont les principales composantes du projet.

Pour le président de la délégation spéciale de la commune de Léo, Kassoum Koalaga, ces genres de rencontres et de formation permettront de doter les communautés, de rudiments nécessaires sur la gestion des conflits.

Il a invité l’ensemble des comités de gestion des CVD à relayer les connaissances acquises au cours de cet atelier auprès de leurs communautés de bases respectives afin que les activités du projet Modhem+ Ddc, connaissent un plein succès dans l’intérêt de tous.

 

(Source : Agence d’information du Burkina-OAN/wi-https://www.aib.media/2022/11/21/leo-les-comites-villageois-de-developpement-formes-a-lamelioration-de-la-mobilite-du-betail/)

POSTER UN COMMENTAIRE

Les champs marqués par un astérisque (*) sont obligatoire.