wrapper

Flash info

5 décembre 2022 : Célébration de la Journée internationale des volontaires (JIV) pour le développement économique et social, édition 2022.
La Semaine nationale de la culture qui devait se tenir du 26 novembre au 3 décembre 2022, a été reportée par le gouvenement, à cause de majeurs défis organisationnels
Le nouveau gouverneur de la BCEAO, Ivoirien et ancien président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou sera installé vendredi 25 novembre 2022 à Dakar
Le conseil municipal de la commune urbaine de Pô a officiellement lancé le mardi 15 novembre dernier, son plan stratégique communal 2022-2030, en matière d’eau potable et assainissement.

Le secrétaire général de la mairie de Pô, Hamidou Zongo  a indiqué que le plan stratégique communal en matière d’eau et d’assainissement (PSC-EA)  de la commune de Pô va couter environ neuf milliards sept cent vingt et un million cinq cent quatre-vingt mille (9 721 58 000) Francs.

La somme est repartie comme suit : 6 509 180 000 Francs CFA pour l’accès à l’eau, 2 479 500 000 Francs CFA pour l’accès à l’assainissement et 732 900 000 Francs CFA pour la gouvernance. Elle a été élaborée à travers deux phases : une phase de diagnostic et une phase d’élaboration.

Pour le SG Hamidou Zongo, l’état des lieux donne un taux de 92% d’accès à l’eau potable dans la commune de Pô et 15% pour les ouvrages d’assainissement homologués.

En 2030, a-t-il poursuivi, chaque habitant de la commune de Pô, aura facilement accès à l’eau potable et à des ouvrages d’assainissement adéquats, en tout lieu de vie, de manières durable dans un cadre organisé où chaque acteur s’assume.

Pour sa vision, la commune de Pô a identifié trois axes stratégiques sur lesquelles elle compte travailler.

Le premier axe stratégique vise l’amélioration de la gouvernance  communale à travers l’amélioration du travail de la mairie et aussi l’interaction avec la société civile, le second axe stratégique est l’accès universel à des services continus et améliorés d’eau potable et le troisième  est l’accès universel à des services d’assainissement.

Pour sa mise en œuvre, la commune va s’appuyer sur un certain nombre de valeurs culturelles à savoir l’engagement citoyen, l’équité, la transparence, la solidarité et la dignité.

Dans son intervention, le président de la délégation spéciale Valérie Bama a souhaité que  chaque  acteur dans son domaine de compétence,  soutienne  le projet car sa mise en œuvre, va apporter un complément aux réponses du  gouvernement  en matière d’eau potable et d’assainissement.

Le Haut-commissaire du Nahouri qui a présidé la cérémonie, a salué le conseil municipal  pour sa vision  et invité  toutes les composantes de la société  à porter le projet en participant de manière inclusive à sa mise en œuvre.

Au cours de la cérémonie, une trentaine d’acteurs et de leaders d’opinions se sont engagés, chacun dans son domaine, à accompagner la mairie de Pô pour la mise en œuvre du projet.

La mairie de Pô a bénéficié de l’accompagnement de l’Union européenne, du Centre international de l’eau et de l‘Assainissement (ONG -IRC) et du ministère de l’Eau et de l’Assainissement pour l’élaboration de ce plan.

 

(Sourcce : Agence d’information du Burkina-HKO/wis-https://www.aib.media/2022/11/18/po-lancement-du-plan-strategique-communal-2022-2030-en-matiere-deau-potable-et-assainissement/)

POSTER UN COMMENTAIRE

Les champs marqués par un astérisque (*) sont obligatoire.