wrapper

Flash info

5 décembre 2022 : Célébration de la Journée internationale des volontaires (JIV) pour le développement économique et social, édition 2022.
La Semaine nationale de la culture qui devait se tenir du 26 novembre au 3 décembre 2022, a été reportée par le gouvenement, à cause de majeurs défis organisationnels
Le nouveau gouverneur de la BCEAO, Ivoirien et ancien président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou sera installé vendredi 25 novembre 2022 à Dakar
Le ministre de l’Environnement, de l’eau et de l’assainissement Dr Augustin Kaboré, a appelé vendredi 18 novembre 2022, lors de la Journée mondiale des toilettes, les populations à adopter de bonnes pratiques en matière d’assainissement.

« J’invite les populations à adopter de bonnes pratiques en matière d’assainissement et l’ensemble des sociétés privées à plus de responsabilités et de professionnalisme dans la conception et la réalisation des ouvrages d’assainissement », a déclaré vendredi, le ministre burkinabè en charge de l’Assainissement, Dr Augustin Kaboré, dans une déclaration dont l’AIB a reçu copie.

Il a appelé les acteurs décisionnels et opérationnels à accélérer les progrès en matière d’assainissement et à veiller à ce que le lien assainissement-eau soit pris en compte dans les interventions tant en milieu rural qu’urbain.

Le ministre s’exprimait vendredi, à l’occasion de la Journée mondiale des toilettes, édition 2022.

Pour le chef du département de l’Assainissement, la ressources en eau souterraine pour le Burkina Faso est estimée à 32,43 milliards de mètres cubes et constitue la principale source d’eau douce.

« Malheureusement la réserve d’eau est confrontée à des risques de pollution en raison du manque d’assainissement », a-t-il indiqué.

Kaboré a expliqué que la défécation à l’air libre, l’absence des réseaux d’égout, le non-respect du schéma d’aménagement urbain, entre autres, constituent le manque d’assainissement.

Et ces insuffisances, a dit le ministre, favorisent la contamination des nappes d’eau souterraines par infiltration d’eaux usées.

La commémoration de la Journée mondiale des toilettes se tient cette année sous le thème : « Eaux souterraines et assainissement ».

Selon le ministre, ce thème met en lumière, l’impact du manque d’assainissement sur les eaux souterraines.

M. Kaboré a poursuivi que les eaux usées étaient utilisées pour l’irrigation dans la production maraichère et aussi pour la consommation humaine.

« L’utilisation d’eaux usées non traitées pour l’irrigation dans certaines exploitations agricoles ou comme eau de boisson pose un risque sanitaire majeur pour une partie de la population », a expliqué Augustin Kaboré.

Dr Kaboré a félicité les partenaires techniques et financiers qui accompagnent le Burkina Faso dans la mise en œuvre des programmes et projets d’assainissement.

Organisée par les Nations Unies depuis 2001, la Journée mondiale des toilettes vise à faire prendre conscience de la crise mondiale de l’assainissement et de l’urgence sanitaire à travers le monde.

 

(Source : Agence d’information du Burkina-HB/wis-https://www.aib.media/2022/11/18/journee-mondiale-des-toilettes-le-ministre-kabore-appelle-aux-bonnes-pratiques-dassainissement/)

POSTER UN COMMENTAIRE

Les champs marqués par un astérisque (*) sont obligatoire.