wrapper

Flash info

5 décembre 2022 : Célébration de la Journée internationale des volontaires (JIV) pour le développement économique et social, édition 2022.
La Semaine nationale de la culture qui devait se tenir du 26 novembre au 3 décembre 2022, a été reportée par le gouvenement, à cause de majeurs défis organisationnels
Le nouveau gouverneur de la BCEAO, Ivoirien et ancien président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou sera installé vendredi 25 novembre 2022 à Dakar
L’ONG Light for the World a procédé à une remise d’équipements et de consommables au service ophtalmologique du Centre Hospitalier Universitaire Sourô Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso, le 22 septembre 2022.  En marge de cette remise d’équipements, l’ONG a organisé un atelier afin d’accompagner le service ophtalmologique dans l’élaboration de ses documents de planification.
 

L’ONG Light for the World veut contribuer à l’amélioration de la qualité et à l’accès aux services de santé oculaire pour la population des Hauts-Bassins et des régions environnantes. Pour ce faire, elle a, avec son partenaire MEDEVAC, apporté son soutien en équipements, consommables et en planification stratégique au service ophtalmologique du Centre Hospitalier Universitaire Sourô Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso le 22 septembre 2022. D’une valeur de plus 71 000 000 FCFA, les équipements sont composés entre autres d’une table d’anesthésie (respirateur), d’un simulateur, de lits et de matelas d’hospitalisation, et d’un lot de consommable et d’équipements de chirurgie.

Outre ces équipements, Light for the World a aussi procédé à la rénovation de certaines parties du service d’ophtalmologie du CHUSS. Les travaux de cette innovation, foi des responsable de l’organisation, se poursuivront avec la pause de conteneur pour l’acquisition de bureaux complémentaires afin d’améliorer les conditions de travail du personnel médical. Pour le chef du service ophtalmologique du CHUSS, Pr Jean Diallo, le soutien de l’ONG Light for the World qui s’inscrit dans trois domaines (les soins, la formation et le management), va permettre un tant soit peu à améliorer la qualité et l’accès des soins de santé oculaire de son service.

« Dans le domaine des soins, elle nous a fourni un respirateur qui nous faisait défaut depuis deux à trois ans », s’est-il réjouit.  À en croire le professeur Diallo, le respirateur permettra d’opérer les patients sous anesthésie générale. En ce qui concerne le domaine de la formation, le service ophtalmologique a bénéficié d’un simulateur de chirurgie qui permet d’apprendre a opéré de manière virtuel. Et cela est une première en Afrique de l’Ouest, Selon Pr Diallo.

Un plan stratégique au profit du  service ophtalmologique du CHUSS

En plus de ces œuvres, le service ophtalmologique a également bénéficié d’un accompagnement dans l’élaboration des documents de planification dont les travaux de validation ont débuté ce 22 septembre 2022. L’objectif est de permettre au service ophtalmologique du CHUSS de disposer d’un plan stratégique 2030, d’un plan triennal 2022-2024 et d’un plan opérationnel 2022-2023.  À écouter l’ophtalmologue Jean Diallo, les résultats des travaux de cet atelier permettront à son service d’avoir une feuille de route à long terme. Selon le directeur pays de Light for the World, Etienne Bagré, ce soutien de l’organisation répond à un besoin exprimé par le service ophtalmologique du CHUSS en équipements.

« Nous avons réussi a développé un projet d’une année d’un coût globale de 118 200 000 FCFA pour le renforcement des capacités d’offres de service en santé oculaire du CHUSS », a-t-il indiqué. Pour le directeur pays, le développement est une question de vision. C’est la raison pour laquelle son organisation a accepté accompagner l’hôpital dans l’élaboration d’un document de planification au profit du  service ophtalmologique.  « Les résultats de ces travaux vont nous permettre également d’avoir des éléments de planification de nos programmes et de mobilisation de ressources qui répondent aux besoins à la base », a ajouté Etienne Bagré.

Quant au directeur général du CHUSS de Bobo-Dioulasso, Dr Seydou Barro, il a remercié le donateur et a rassuré que les équipements reçus seront utilisés à bon escient pour le bien-être des populations. « Le don vient à point nommé car il permettra de renforcer le plateau technique de l’ophtalmologie », a-t-il dit. Ce soutien de l’ONG Light for the World est le deuxième du genre car l’organisation avait renforcé les capacités de l’hôpital universitaire en 2019/2020.

(Source : Noufou NEBIE-AIB)

POSTER UN COMMENTAIRE

Les champs marqués par un astérisque (*) sont obligatoire.