wrapper

Flash info

5 décembre 2022 : Célébration de la Journée internationale des volontaires (JIV) pour le développement économique et social, édition 2022.
La Semaine nationale de la culture qui devait se tenir du 26 novembre au 3 décembre 2022, a été reportée par le gouvenement, à cause de majeurs défis organisationnels
Le nouveau gouverneur de la BCEAO, Ivoirien et ancien président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou sera installé vendredi 25 novembre 2022 à Dakar
L’Amicale des anciens élèves de la première école publique de Léo, dénommée « Abon-Nah », a procédé le samedi 28 Août 2022, sur le site de ladite école, à une plantation de 150 plants composés de Mélinas et de Tecks.


 

Cette journée de reboisement a été organisée le samedi 28 Août 2022 par l’Amicale des anciens élèves de la première école publique de Léo dénommée « Abon-Nah » en souvenir au premier instituteur, Abon-Nah Eloi Zio Diakité.

Au total 150 plants composés de Mélinas et de Tecks ont été mis en terre sur un périmètre de 1100 mètres et l’allée centrale de la dite école.

Selon le président de l’Amicale, Batien Carlos Nebié, cette activité s’inscrit dans le cadre des activités marquant la célébration des 120 ans de la création de cette école et qui figure dans le top cinq des plus anciennes écoles de la Haute-Volta actuel Burkina Faso.

« Nous voulons à travers cette plantation d’arbres sur un périmètre de 1100 mètres, matérialiser et embellir le domaine scolaire dans le cadre de la  sauvegarde de l’environnement » a-t-il laissé entendre.

  1. Nebié a indiqué que l’école primaire de Léo a été créée en 1900 en même temps que celle de Khouri au Mali. Elle est la 4e école dans la colonie de la Haute volta après celle de Bobo-Dioulasso et Boromo en 1898 et de Ouagadougou en 1899.

« C’est une fierté pour nous les filles et les fils de l’ancien cercle de Léo qui correspond aux provinces administratives actuelles de la Sissili et du Ziro de marquer un arrêt pour célébrer les 120 ans de ce temple du savoir jadis appelé +quartier latin+ », a-t-il confié.

Il a déploré que la célébration n’ait pas eu lieu en 2020 pour cause de COVID 19.

Le Président de l’Amicale a précisé que comme perspective, il est envisagé la réhabilitation des infrastructures (logements enseignants et salles de classes), la création d’un centre de formation en métier, d’un jardin potager et la construction d’un mur de clôture.

« C’est un ambitieux programme et nous devons mettre ensemble nos synergies pour rechercher les financements nécessaires à sa réalisation », a-t-il expliqué.

(Source : Agence d’information du Burkina-OAN/hb/ata)

POSTER UN COMMENTAIRE

Les champs marqués par un astérisque (*) sont obligatoire.