wrapper

Flash info

5 décembre 2022 : Célébration de la Journée internationale des volontaires (JIV) pour le développement économique et social, édition 2022.
La Semaine nationale de la culture qui devait se tenir du 26 novembre au 3 décembre 2022, a été reportée par le gouvenement, à cause de majeurs défis organisationnels
Le nouveau gouverneur de la BCEAO, Ivoirien et ancien président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou sera installé vendredi 25 novembre 2022 à Dakar
Le ministre en charge de l’Education nationale Lionel Bilgo a procédé vendredi 19 aout 2022 à l’école Boromo A, au lancement de l’opération de reboisement des établissements scolaires.

C’est dans l’enceinte de l’école Boromo A, une école vieille de 102 ans, précisément derrière le premier bâtiment de l’école, que le ministre en charge de l’éducation nationale Lionel Bilgo a mis en terre le premier plant du lancement de la campagne 2022 du reverdissement des écoles en compagnie des autorités locales et de la population.

« Nous commençons ce programme de reboisement de nos établissements scolaires par cette belle école de Boromo, une école centenaire qui mérite notre attention. Face à l’action de déforestation, nous voulons reverdir nos écoles et faire en sorte qu’elles deviennent des cadres de vie agréables pour nos enfants », a affirmé le ministre Bilgo.

Le ministre Lionel Bilgo a planté le premier arbre de l’opération de reboisement

« Nous voulons que nos enfants, quand ils vont à l’école qu’ils aient de l’ombre, des arbres bien plantés et qu’ils apprennent aussi à les entretenir au sein de nos établissements scolaires » a-t-il ajouté.

Pour l’entretien des plants et le succès de l’opération de reboisement, le ministre demande une veille citoyenne de la part des acteurs du système éducatif qui doit se traduire par la vigilance des enseignants, la bienveillance des élèves mais aussi l’action continue des organisations de la société civile.

En rappel, cette journée de reboisement coïncide avec « Les journées de citoyenneté » organisées par l’association jeunesse et protection de l’environnement et des énergies renouvelables (AJPER). Le ministre de l’Education nationale a été invité à ces journées.
Les organisateurs ont fait au ministre des doléances parmi lesquelles, l’on retient la construction de nouvelles infrastructures scolaires et une clôture pour l’école Boromo A dont l’état des bâtiments très vieux, présente une image moins reluisante pour une école ayant mis au service de la nation, de nombreux cadres pour la fonction publique.

Les autorités administratives et la population de la ville de Boromo ont aussi planté des arbres avec les conseils des agents de l’environnement.

 

(Source : Agence d’information du Burkina-OM/wis)

 

POSTER UN COMMENTAIRE

Les champs marqués par un astérisque (*) sont obligatoire.