wrapper

Flash info

17 au 19 juin 2021 : Dialogue politique.à Ouagadougou. Opposition et majorité se pencheront sur la situation sécuritaire et un projet de relecture à minima du Code électoral dans la perspective des ...
Troisième édition de la Journée nationale de l’arbre (JNA) prévue le 7 août 2021 à Ziniaré. Cette édition 2021 est placée sous le thème : « Arbre, identité culturelle et cohésion sociale ».
7-8 juin 2021 à Ouagadougou : 1ère édition du Forum national sur le commerce électronique, organisée par le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, en partenariat avec le PNUD
o La Journée mondiale de l'environnement (JME) a été initiée par l'Organisation des Nations unies en 1972, à l'occasion de l'ouverture de la Conférence des Nations unies sur l'environnement de Stockholm.
 
Hébergée dans une ville différente, la Journée mondiale de l'environnement est célébrée le 5 juin également avec une exposition internationale durant la semaine correspondante. La lumière faite sur le pays hôte contribue à mettre en évidence les défis environnementaux auxquels celui-ci est confronté et chaque pays est invité à initier des efforts pour y remédier, l'objectif étant d'œuvrer pour le bien-être de la Terre.
Le Pakistan est l'hôte mondial de cette journée en 2021. La Journée mondiale de l'environnement 2021 verra le lancement de la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes.
Le thème de la Journée mondiale de l'environnement de cette année est la restauration_des_écosystèmes.
Qu'est ce qu'un écosystème ?
L’écosystème est un milieu physiquement délimité, constitué de ses deux composantes indissociables :
Le biotope : c’est-à-dire un environnement physique particulier avec des caractéristiques physiques spécifiques (température, humidité, climat).
La biocénose : c’est-à-dire un ensemble d’êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes) en interaction, et donc en interdépendance.
 
Au Burkina Faso, les principaux écosystèmes sont les formations forestières, les agro-systèmes, les zones humides, les collines, les centres urbains et les bois sacrés des communautés villageoises...
La dégradation des écosystèmes est la diminution persistente de la capacité des écosystèmes à fournir des services. C'est également le remplacement d'une formation végétale par une autre, généralement moins diversifiée (larousse.fr).
Environ 60% des éléments de l’écosystème mondial qui soutiennent la vie terrestre (eau douce, air pur et climat relativement stable) subissent des dégradations ou font l’objet d’utilisations non durables.
 
Sur le plan local, à l'échelle village ou commune, nous constatons la dégradation de nos écosystèmes.
Qu'elles sont les mesures concrètes à entreprendre pour la restauration de ces écosystèmes ? Synthèse des bonnes pratiques le 5 juin.
PS: en rappel, l'objectif de la JME est de :
-Donner un visage humain aux problèmes environnementaux ;
-Amener les peuples à devenir les agents actifs du développement durable et équitable ;
-Promouvoir la compréhension du fait que les communautés sont incontournables dans les changements d'attitudes en ce qui concerne les problèmes environnementaux ;
-Défendre le partenariat qui assurera à toutes les nations et les peuples d'apprécier un futur plus sûr et plus prospère.
Last modified on Monday, 07 June 2021

POSTER UN COMMENTAIRE

Les champs marqués par un astérisque (*) sont obligatoire.