Le lait local est en danger en Afrique de l’Ouest. Une menace accentuée par les facilités faites à l’importation du lait en poudre écrémée ré-engraissée à l’huile de palme ou à MGV. Au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) le tarif extérieur commun (TEC) adopté en 2014-2016 prévoit une taxation clémente.