wrapper

Flash info

17 au 19 juin 2021 : Dialogue politique.à Ouagadougou. Opposition et majorité se pencheront sur la situation sécuritaire et un projet de relecture à minima du Code électoral dans la perspective des ...
Troisième édition de la Journée nationale de l’arbre (JNA) prévue le 7 août 2021 à Ziniaré. Cette édition 2021 est placée sous le thème : « Arbre, identité culturelle et cohésion sociale ».
7-8 juin 2021 à Ouagadougou : 1ère édition du Forum national sur le commerce électronique, organisée par le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, en partenariat avec le PNUD

 


Municipalités du Burkina : Des acteurs de la chaîne de dépense se penchent sur leurs difficultés

L’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF) en collaboration avec Association les mains unies du Sahel (AMUS) a tenu une rencontre d’échanges avec les acteurs de la chaîne de dépense, le jeudi 6 mai 2021 à Manga, dans le Centre-Sud. Les difficultés rencontrées sont au menu des échanges.

Ils sont une soixantaine de maires, contrôleurs et comptables des mairies à se réunir pour parler de la chaîne de dépense des collectivités territoriales. Tout est parti d’un constat. « A chaque fois que nous avons l’occasion de nous rencontrer, il y a des préoccupations qui sont évoquées et nous avons jugé la nécessité de trouver ce cadre pour que nous puissions nous parler, nous concerter afin de voir comment on va s’épauler », a justifié le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), Hamidou Olivier Conombo.

Le président de l’Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), Hamidou Olivier Conombo, est par ailleurs le maire de la commune de Kombissiri

Pendant environ cinq heures, ces acteurs des collectivités territoriales ont échangé sur les réalités qu’ils vivent au quotidien. Il est question de revenir sur le rôle des contrôleurs financiers dans l’exécution du budget et les difficultés rencontrées. Selon Hamidou Olivier Conombo, par ailleurs maire de la commune de Kombissiri, il s’agit de voir le mécanisme pour faire avancer les initiatives dans les communes. « Dans la chaîne de dépense, il y a toujours des difficultés qui reviennent de façon récurrente », a-t-il ajouté.

Les participants sont invités à travailler dans l’harmonie tout en respectant les textes en vigueur

Et à en croire le formateur Lassané Ouédraogo, directeur régional des contrôles, des marchés publics et engagements financiers, les erreurs matérielles répétitives et le traitement de salaire constituent les principales difficultés des collectivités territoriales. Dans sa communication sur le « rôle du contrôleur financier dans l’exécution du budget », il a rappelé que le contrôleur financier doit également veiller sur le respect des textes et les dépenses de sa structure.

« Bien appréhendé, bien assimilé »

Les travaux se sont déroulés sous la direction de Josiane Kabré, gouverneur de la région du Centre-Sud. Tout en saluant à sa juste valeur cette initiative, elle a invité les participants à s’approprier cette rencontre. « Que tout ce qui sera fait ici soit bien appréhendé, bien assimilé pour être mis en œuvre au niveau de vos collectivités pour le bonheur de vos populations », a-t-elle souhaité.

Josiane Kabré, gouverneur de la région du Centre-Sud

L’Association les mains unies du Sahel (AMUS), en tant que premier des communes du Centre-Sud, se réjouit de la réalisation d’une telle activité qui rentre en droite ligne avec ses missions. En effet, l’AMUS accompagne les communes en matière de décentralisation et de gouvernance locale.

Selon Josias Yaméogo, coordonnateur de programme Décentralisation-Gouvernance locale à l’AMUS, l’une de leurs missions consiste à améliorer les recettes propres des communes, la participation citoyenne, la redevabilité et la bonne gouvernance. « Pendant des années, nous avons fait des sensibilisations pour que les recettes des communes puissent s’améliorer. Il y a des résultats en la matière », s’est félicité Josias Yaméogo.

Josias Yaméogo, coordonnateur de programme Décentralisation-Gouvernance locale à l’Association les mains unies du Sahel (AMUS)

Ce cadre d’échanges a réuni les maires, les trésoriers régionaux, des directeurs régionaux de la dépense publique et les directeurs régionaux du budget. Toutes ces autorités administratives sont issues de la région du Centre-Sud. L’AMUS accompagne cette région depuis 2019.

(Source : Cryspin Masneang Laoundiki-Lefaso.net)

Le Projet d'Appui aux gouvernements ouverts francophones (PAGOF) a réuni ses partenaires de la société civile (AMR, AKVO, CIFOEB, Expertise France, OXFAM-B, PGO...) le jeudi 29 avril 2021 à Ouagadougou en atelier bilan et perspectives de son appui à l'endroit de la faîtière des municipalités. La rencontre a été présidée par le point focal de l'AMBF, Monsieur Marcel GUIRE, Maire de la commune de Zam.

 La délégation conduite par le Secrétaire Permanent du Réseau des institutions africaines de financement des collectivités locales (SP/RIAFCO) et comprenant l'Agence nationale d'Appui au développement des collectivités territoriales du Burkina Faso (ADCT) et l'Agence nationale de financement des collectivités territoriales (ANFICT) du Niger a été reçue en audience le mardi 20 avril 2021, à l'AMBF par Monsieur le SG, Bertin OUIYA, Maire de la commune de Siglé, accompagné du Secrétaire Exécutif, Monsieur Sébastien KIMA.

 Le mercredi 21 avril 2021, le Président de l'AMBF Armand Roland Pierre BEOUINDE et celui de l'ARBF Eric TIEMTORE ont conduit une délégation des faîtières des collectivités territoriales à la Commission des affaires générales, institutionnelles et des droits humains (CAGIDH) de l'Assemblée nationale.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme «Partenariats Municipaux pour l’innovation  en Développement Economique Local (PMI-DEL)», par l’Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF), en partenariat avec le Fédération canadienne des Municipalités (FCM), il a été commandité l’élaboration d’une stratégie globale de développement économique régional (DER). Pour mettre l’ensemble des acteurs impliqués au même niveau d’information, l’AMBF a organisé à Banfora le 13 octobre 2020, un atelier national de sensibilisation et de mobilisation.